Je vous rappelle
gratuitement

Avocat divorce Lille

Avocat en droit de la famille à Lille, Maître Sailly est en mesure de vous conseiller en cas de procédure de divorce.

Il existe plusieurs procédures de divorce :

Le divorce où les époux sont d'accord pour cette démarche et ses conséquences, période douloureuse à vivre qu'est la rupture, mais pendant laquelle les conflits ne s'accumulent pas.

Les divorces plus difficiles car, en plus de la séparation, ils supposent des conflits concernant les modalités financières, la garde des enfants, l'attribution du domicile conjugal..

Dans tous les cas lorsqu'il y des biens immobiliers, un acte notarié sera obligatoire.

Le divorce par consentement mutuel : Cela impose que les époux soient d'accord sur toutes les conséquences du divorce (attribution du domicile, résidence des enfants, pension alimentaire, prestation compensatoire, sort des meubles, .)

Le rôle de l'avocat en l'espèce est d'essayer que les époux trouvent un terrain d'entente.

La convention ne doit pas léser un des époux et doit être dans l'intérêt des enfants.

Lorsque la convention est établie, le couple sera convoqué devant le Juge aux Affaires Familiales en présence du ou des avocats.

Un seul passage aura lieu devant le juge.

Le juge procédera au contrôle de la convention, l'homologuera et prononcera le divorce.

Le divorce accepté : Cela suppose que les époux sont d'accord pour se séparer mais ne parviennent pas à se mettre d'accord sur les conséquences du divorce.

Le juge statuera sur les points posant difficultés

Le Divorce pour altération du lien conjugal : Cette procédure concerne les couples ne vivant plus ensemble depuis au moins 2 ans.

Cette procédure permet de divorcer même si l'époux demandeur n'a rien à reprocher à son conjoint et même si ce dernier s'oppose au divorce.

Le Divorce pour faute : C'est un divorce douloureux et difficile à vivre car c'est souvent l'occasion d'un grand déballage familial et amical par le biais des attestations.

Cette procédure est souvent blessante pour les deux époux et laisse des traces concernant l'avenir des ex-époux.

Pension alimentaire et Prestation compensatoire pour l'un des époux :

En cas de disparité de revenu, l'un des époux peut toucher une pension alimentaire pendant la durée de la procédure de divorce, au titre du devoir de secours. Le versement de cette pension alimentaire prendra fin dès le prononcé du divorce.

Le cas échéant cette pension alimentaire sera remplacée par une prestation compensatoire qui peut être versée sous forme de rente, de capital ou abandon d'un bien.

Pour le calcul de la prestation compensatoire, il sera pris en compte les ressources et revenus des époux, le capital, le nombre d'enfants, les années de mariage, l'état de santé, ..

Contact

t